Devenir franchiseur : Combien ça coûte ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Devenir franchiseur

Ne nous y trompons pas, devenir franchiseur nécessite un engagement financier important. En fonction du domaine d’activité, de l’ambition du futur franchiseur et de sa volonté d’avancer rapidement sur son marché avec les bons outils, cet investissement sera plus ou moins grand.

Ne pas le comprendre au fond ou ne pas l’envisager d’emblée par manque de surface financière revient à jouer dangereusement avec le feu.

Coûts de création du (des) pilotes, coûts de la mise en place de la stratégie et des outils du franchiseur et, enfin, coûts du développement, découvrez dans cet article l’ensemble des frais inhérents à la création d’un réseau de franchise.

Devenir franchiseur : les coûts de la création du pilote

Tout réseau commence obligatoirement par l’expérimentation du concept dans une première exploitation. Pour certains, l’expérimentation peut se compléter par la création d’autres exploitations, sur quelques mois ou années. Réfléchir à la franchisation future au moment de la création des exploitations secondaires (et se faire accompagner à ce moment spécifique, très important pour la suite) peut avoir beaucoup d’avantages.

Au commencement était le pilote !

Très logiquement, en fonction du domaine d’activité, les investissements nécessaires pour la création du pilote seront plus ou moins lourds mais ils permettront de valider l’ensemble du concept et de son modèle global (organisationnel, opérationnel et financier).

Lorsque le pilote a acquis sa vitesse de croisière et qu’il est rentable, il peut être alors être envisagé de le dupliquer à grande échelle. Mais pas à n’importe quelles conditions, naturellement !

Devenir franchiseur : les coûts de la mise en place de la tête de réseau

Devenir franchiseur revient, en définitive, à créer, parfois de toute pièce, une nouvelle organisation avec ses moyens financiers propres, ses outils spécifiques, ses partenaires, ses fournisseurs, ses personnels, etc.

Pour ce faire, le futur franchiseur aura besoin de faire appel à de nombreux experts, tels qu’un cabinet de conseil en franchise pour bénéficier d’une expertise essentielle et d’outils stratégiques et opérationnels, d’un avocat spécialisé en droit de la franchise pour la rédaction des différents contrats (contrat de franchise, contrat de réservation de zone, contrat d’approvisionnement, etc.), d’une agence webmarketing pour mettre en place une communication efficace autour du concept et de plusieurs autres experts très ciblés.

Roulette russe, barillet plein !

Ces expertises sont particulièrement essentielles à la création d’un réseau de franchise et se passer de l’une de ces compétences, par manque de moyens financiers ou pour une autre raison, serait une très mauvaise idée pour le développement du concept. Ce concept, il se prépare, il s’étudie, tant dans la stratégie que l’aspect financier. De fait, faire les bons choix en faisant appel à des professionnels compétents est primordial pour la suite de l’aventure !

Aussi, ne sélectionner qu’un seul de ces experts (très souvent un avocat, pas toujours spécialisé en droit de la franchise), est donc très risqué.

L’expérience montre, en effet, qu’un excellent contrat et qu’un excellent DIP ne suffisent pas à assurer le développement serein d’un réseau : Qui optimise le modèle initial de l’exploitation ? Comment sont calculés les droits d’entrée ? Qui vérifie que les droits d’entrée et les redevances permettent le développement durable de la tête de réseau ? Qui rédige le manuel opératoire ? Qui vérifie que les futurs franchisés ne seront pas en danger ? Qui accompagne à la mise en place d’une stratégie d’ouverture des futures franchises ? Les questions de ce genre sont très nombreuses !

Pour résumer, il est primordial d’utiliser les expertises pour créer son réseau plutôt que de les utiliser pour régler les problèmes après sa création. Il y a fort à parier que cela coûte moins cher de le faire dans cet ordre-là !

Devenir franchiseur : les coûts du développement de la tête de réseau

Lorsque la tête de réseau a mis en place son organisation, que ses outils sont créés, qu’elle a recruté les premières personnes nécessaires à son bon fonctionnement, vient le temps de recruter les franchisés, de les accompagner dans la durée et de se structurer progressivement, à mesure que le nombre de franchisés augmente.

« Le poisson pourrit toujours par la tête » !

Pour recruter les futurs franchisés, il sera indispensable de communiquer sur des sites spécialisés, de participer à des salons spécifiques, d’avoir des développeurs (internes ou externes) pour suivre les candidatures et les mener à bout, etc.

Pour animer le réseau existant, il sera indispensable de recruter un puis plusieurs animateurs et de dégager des frais de fonctionnement nécessaires à leurs missions.

Pour faire évoluer le concept et pour le maintenir au niveau du marché et de la concurrence, la tête de réseau devra consacrer des investissements en « R&D », en veille stratégique, en veille juridique, en outils logistiques, en système d’information, en communication nationale, etc.

Devenir franchiseur : combien ça coûte réellement ?

En fonction des domaines et de la volonté du futur franchiseur, il est évident que l’ensemble des coûts sera très différent.

Pour autant, il faut considérer que le budget immatériel de la création d’un réseau peut aller de 25k€ à 80k€ en fonction des experts choisis (consultant, avocat, expert-comptable, experts divers) et de la répartition des tâches entre ceux-ci et le futur franchiseur. Ce budget n’inclue ni la création du pilote ni le développement du réseau.

Alors pourquoi faire cet effort financier ?

Investir dans ces experts permet de gagner du temps en allant à l’essentiel, en ne faisant pas les erreurs qui nécessiteront d’autres dépenses pour les corriger.

De nombreux réseaux s’éteignent par manque de moyens financiers au moment de leur création ou par une mauvaise analyse des besoins.

N’oublions pas que les franchiseurs ont charge d’âmes, en la personne de leurs futurs franchisés. Mettre tout en œuvre pour la réussite des futurs franchisés en créant une tête de réseau solide, structurée et efficace est une condition majeure pour la survie de la tête de réseau.

Pour compléter ces informations, lire ici

Profitez d’une heure d’entretien gratuite en cliquant ici 

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avenir Franchise est un cabinet de conseil en franchise. Nous accompagnons les entreprises souhaitant dupliquer leur activité, les franchiseurs désireux de booster leur réseau de franchises, et les entrepreneurs souhaitant ouvrir une franchise.

Derniers articles 

Vérifiez si vous êtes prêt à dupliquer votre activité, en 10 points !

Devenir Franchiseur

Faites le test : est-ce que votre réseau de franchises peut être optimisé ? 

Avenir Franchise est un cabinet de conseil en franchise. Nous accompagnons les entreprises souhaitant dupliquer leur activité, les franchiseurs désireux de booster leur réseau de franchises, et les entrepreneurs souhaitant ouvrir une franchise. 

Nos expertises :

Contactez-nous

Et bénéficiez d’un audit gratuit d’1h30 pour vous permettre de démarrer votre réflexion.

Ce site Internet utilise des cookies afin de vous garantir la meilleure experience de navigation.